Le 11 Mai 2011

Publié le par spbelgique

Le mercredi 11 Mai 2011 :

On vit ici, on bosse ici, on reste ici ! Mais pas sans droits !

 

12h : rassemblement devant la Bourse (Place de la Bourse 1000 Bruxelles)
12h30 : départ de la Bourse direction l’Office des Etrangers
13-17h : Rassemblement devant l’Office des Etrangers  (59 Chaussée d’Anvers 1000  Bruxelles) (L’action sera animée par des activités)

 

Le collectif sans-papiers Belgique :

20 mois après l’accord politique qui a défini les critères de régularisation, des milliers de sans-papiers restent toujours dans l’attente d’une réponse.  Un groupe de sans-papiers, toujours en attente d’une réponse à leur demande de régularisation, a voulu sortir de l’anonymat et crier sa colère contre cette injustice .

Le collectif SPBelgique est né de cette volonté, et essaye depuis début 2011 de  créer une plate forme pour mener à bien des actions, mais également pour penser à une stratégie de long terme et assurer une continuité afin d’arriver à des solutions structurelles. 

Nous nous réunissons chaque jeudi à 17h à la salle Anker-Pigment, 25 rue Marcq à Bruxelles.

 

 

Aujourd’hui, nous organisons une manifestation qui aura lieu le 11 mai 2011

Nous revendiquons :

1/ Une réponse positive pour les sans-papiers en attente

2/ L’octroi d’un permis C pour les personnes qui ont fait une demande sur base de contrat de travail

3/ L’accès à la régularisation pour ce grand nombre de sans papiers exclus de la campagne 2009  et  une solution aux tracasseries techniques et quotidiennes dont sont victimes les sans papiers

 

        1/    Dix-sept mois après la clôture de la campagne de régularisation 2009, nous sommes toujours des milliers à attendre une réponse. Nous déplorons qu’une procédure humanitaire se prolonge aussi longtemps et qu’elle ne modifie en rien la situation d’insécurité dans laquelle nous vivons.  C’est pourquoi nous demandons une réponse positive à nos demandes de régularisation.

          2/Cette attente fragilise également les dossiers dont la demande de régularisation est liée au contrat de travail. La régularisation sur base de contrat de travail est un échec total : seuls environ 1000 permis ont été octroyés en 2010. De plus, le collectif SPBelgique dénonce le statut précaire que représente le permis B, parce qu’il laisse la porte ouverte à l’exploitation. Le permis de travail C leur permettrait de vivre dignement et de subvenir à leurs besoins.

          3/Concernant les sans papiers qui n’ont pas pu déposer de dossier en 2009 et pour ceux exclus seulement à cause de problèmes purement techniques ou administratifs (agents de quartiers qui dépassent leur compétences par des contrôles de résidences abusifs, exclusion des personnes sans domicile fixe, dossiers « perdus » entre la commune et l’Office des Etrangers…)  nous demandons qu’ils aient également accès à la régularisation. On ne peut pas laisser des milliers de personnes vivant dans le pays sans accès aux droits fondamentaux inscrits dans la Constitution.

Nous demandons à toutes les associations concernées de près ou de loin par le combat des sans-papiers de nous rejoindre le 11 mai et de faire circuler cette information parmi leurs membres et les sans-papiers qu’elles rencontrent.

Nous vous en remercions et nous comptons sur vous !

 

 Le Collectif Sans Papiers Belgique

 spbelgique@gmail.com

Publié dans action

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article