UNE NOUVELLE TARTE POUR WATHELET

Publié le par spbelgique

UNE NOUVELLE TARTE POUR WATHELET indian-pakistani-bread-called-nan.jpg

 

 

Manifestation CE JEUDI 17/02 à 11h00

au Cabinet du Ministre, 51 rue de la Loi (métro Arts-Loi)

Les personnes sans papiers se rassembleront au cabinet du Ministre de l'asile et l'immigration, Melchior Wathelet (cdH), pour le rencontrer et lui offrir une tarte qu'il pourra, cette fois-ci, déguster tranquillement. Cette tarte (de la Tandoori Qeema Nan), est une spécialité du Pakistan qui sera préparée par les 150 occupants Pakistanais de la rue Brogniez, qui tiennent à montrer par ce geste, leur volonté d'apaisement et de dialogue avec le Ministre.

Néanmoins, la délégation de manifestants qui sera reçue, rappellera que ces cuisines du monde, sont préparées dans de nombreux restaurants en Belgique, par des personnes gagnant à peine de quoi survivre et subissant des charges et des conditions de travail inhumaines, faute de réponse de son administration. En effet, de nombreuses personnes attendent depuis 2009 déja, une réponse à leur demande de régularisation. Demandes introduites selon les propres instructions du Ministre.

  

wathelet.jpgLes occupants de la rue Brogniez ont tous un contrat d'embauche en Belgique en bonne et due forme, et sont dans notre pays depuis de nombreuses années (5 à 10 ans). Ces personnes remplissent toutes les conditions pour être régularisées. Faute de réponse à leur demande de régularisation, ils sont contraints pour survivre, de se faire durement exploiter et de survivre avec leurs familles, dans des conditions de vie humainement intolérables. L'UDEP attend que le Ministre Wathelet, fournisse une réponse valable à ces personnes.  

"On attend juste une réponse du Ministre, depuis 14 mois! On est en Belgique depuis des années, on un contrat pour travailler, un avocat, un dossier en règle. On veut dénoncer la situation indigne et absurde dans laquelle nous devons vivre, on pourrait travailler légalement, payer des impôts, louer un appartement légalement, et on nous maintient dans la clandestinisté, pourquoi? ».

 

L'UDEP soupçonne, que pour des raisons électorales, le Ministre ne freine volontairement le traitement des dossiers, pour dégonfler les chiffres en les étalant dans le temps et en décourageant certains candidats. Si c'était le cas, le Ministre n'assume pas une disposition décidée par le gouvernement en exercice (sous Van Rompuy) et fait preuve d'un manque de courage polite. L'UDEP entend faire comprendre au Ministre que, si les dispositions légales ne sont pas respectées, des actions désespérées, de type grèves de la faim, apparaîtront malheureusement de plus en plus comme unique recours possible.

 

UNION DE DEFENSE DES PERSONNES SANS PAPIERS (UDEP)

 Plus d'infos: http://sanspapiers.skynetblogs.be/ 447140

Publié dans action

Commenter cet article